Bienvenue!

Au sujet du programme Musica Antica & Friends (9 et 10 mars 2019)

Musica Antica. Deux concerts chargés d’émotion
L’ensemble vocal et instrumental Musica Antica a comblé des centaines de mélomanes en leur offrant deux concerts, samedi et dimanche, à la chapelle de la Maison Saint-Yves, qui affichait complet. Des moments d’exception qui invitaient à un voyage musical au fil d’un répertoire renaissance et baroque (…). Les concerts étaient empreints d’une émotion particulière en ce sens qu’ils étaient dirigés pour la dernière fois par Jean-Louis Métrope, à l’origine de l’ensemble depuis de longues années et qui songe maintenant à « passer la main ».

Voix et orgue de Stuttgart
Le public a retrouvé avec bonheur les solistes vocaux et instrumentaux qu’il a toujours appréciés. En première partie, les artistes étaient à la tribune réunis autour du grand orgue. Flûte, trompette, violoncelle et violon accompagnaient Isabelle Métrope, dont la voix de soprano au timbre d’une rare pureté faisait merveille tandis que l’orgue était tenu par Nikolai Ott.
La seconde partie se présentait face aux auditeurs devant l’autel. Charpentier et Carissimi trouvaient là aussi de merveilleux interprètes avec les voix solistes de Evguenia Simon, Isabelle Métrope, J.-L. Brouard et J.-L. Le Goff, tous placés sous la direction de Jean-Louis Métrope. Mais la fête n’était pas finie, deux bis furent offerts, dirigés par Isabelle et Erwan Beaudouin.
Quels concerts inoubliables où l’émotion était palpable, mais si Musica Antica tournait une page de sa longue histoire, d’autres viendront s’inscrire sur son livre d’or.

Le Télégramme, édition de Saint-Brieuc, 11.03.2019